Elle et lui, lui et elle

10,00

Livre posthume de Michel Arrivé, linguiste, spécialiste de Jarry et du Collège de Pataphysique, dont les écrits ont beaucoup tourné autour de son rapport à la vieillesse et la mort, avec notamment « Les Remembrances du vieillard idiot » (Flammarion, prix du premier roman). Avec une couverture d’Alexis Horellou et des illustrations intérieures de Brito (ancien reporter-dessinateur au Canard Enchaîné et au Monde). Préfacé par Sylvaine Arrivé (fille de Michel Arrivé).

Catégorie :

Description

Livre posthume de Michel Arrivé, linguiste, spécialiste de Jarry et du Collège de Pataphysique, dont les écrits ont beaucoup tourné autour de son rapport à la vieillesse et la mort, avec notamment « Les Remembrances du vieillard idiot » (Flammarion, prix du premier roman). Avec une couverture d’Alexis Horellou et des illustrations intérieures de Brito (ancien reporter-dessinateur au Canard Enchaîné et au Monde). Préfacé par Sylvaine Arrivé (fille de Michel Arrivé).
Quatrième de couverture :
De même qu’il existe une « littérature jeunesse », on pourrait concevoir une « littérature vieillesse » : les auteurs seraient des vieux, qui mettraient en scène des personnages de vieux, pour toucher un public de vieux. Les thèmes de prédilection en seraient la vieillesse, la maladie, et bien entendu, la mort.
Le recueil des dix nouvelles de Michel Arrivé, intitulé Elle et lui, lui et elle figurerait en excellente place dans cette bibliothèque. Et ceci d’autant plus justement qu’il constitue une édition posthume ! Car Michel Arrivé est mort le 3 avril 2017, dans sa quatre-vingt-unième année. Dans ce « rayon vieillesse », il y aurait deux sous-genres : la collection White et la collection Black. La première proposerait une littérature de la sérénité, de la sagesse et de la transmission ; on y verrait de beaux vieillards chenus donner aux générations montantes les leçons apaisées d’expériences maîtrisées et heureuses. Les autres textes, ceux du désespoir, de la désillusion et de l’amertume seraient réunis dans la seconde collection, la Black. Sa devise, empruntée au personnage de Jacques Horlaville dans La 273ème fois, serait que « tout est définitivement pis dans le plus mauvais des mondes possibles ». C’est assurément à cette seconde catégorie de la « littérature vieillesse » qu’appartiendraient les nouvelles de Michel Arrivé.
Extrait de la préface de Sylvaine Arrivé
12cm x 16cm, 152 pages, ISBN : 978-2-916753-42-3

Informations complémentaires

Dimensions 12 x 16 cm

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.